Altercm, les CM en alternance

Altercm, les CM en alternance

Être community manager en alternance c’est être à la fois étudiant et rappelons le, salarié. Retour d’expérience sur cette formation en alternance à travers 4 extraits de scènes cultes du cinéma dénichées sur l’excellent site Cultcut.

La formation en alternance « Community Management et Web Social » lancée par le 3IFA en octobre 2012 est la première du genre en France. Par définition, se former en alternance c’est alterner périodes de formation en centre et périodes de travail (oui oui un CM « travaille ») au sein des entreprises qui ont eu le courage l’excellente idée de nous recruter. Pour nous autres, stagiaires de la 1ère session, l’enjeu est triple: satisfaire nos employeurs, assimiler et mettre à profit les cours mais aussi travailler notre personal branding.

  1. Le CM en alternance est polyvalent (comme Chouchou)

La session a débuté par 2 semaines de cours et se déroule jusqu’en juin 2013 à raison d’1 semaine par mois. Certains d’entre nous ont intégré leur entreprise à la suite de ces 2 semaines, les autres étaient déjà sous contrat. Pour appréhender la charge de travail que représente une telle formation, il faut savoir que pour une large majorité d’entre nous, le community management n’est pas la seule mission inhérente à nos postes (responsables de communication, responsable commercial, animateur ou formatrice en ce qui me concerne). Et bien sûr, plus la structure d’accueil est petite, plus de mise la polyvalence sera…

2. Le CM en alternance est enthousiaste (il adore son job)

Pour être community manager en alternance il faut donc une bonne dose de motivation et d’envie mais aussi des talents de jongleur. Pas toujours facile en effet de digérer les informations, tester les outils, réfléchir à sa propre stratégie et de mettre en pratique tout en assumant les différentes missions. C’est un excellent entrainement car de toute façon un CM se doit d’être agile (dynamisme de l’esprit et des doigts) !

Notre vie au quotidien: assurer nos missions hors community management (plus d1/3 de la semaine pour certains), élaborer nos stratégies d’entreprise, lancer et animer nos communautés, élaborer des contenus pour nos employeurs, contribuer au blog collaboratif de la formation, faire de la veille et exister en tant que CM via nos blogs personnels, Twitter, Facebook, Viadeo etc.

3. Le CM en alternance est investi par sa mission (il donne tout !)

Difficile de tout gérer ? Oui mais on aime ça ! Et il est important de noter que le fait d’être immergés est aussi et surtout un énorme atout. Eh oui, connaitre et « vivre » son entreprise au quotidien est primordial pour le CM (qui n’est pas que le mec planqué dans un coin pour écrire des LOL sur Facebook): le CM est un maillon important pour le fonctionnement de l’entreprise, un porte voix mais aussi un cerveau qui est force de proposition et apporte des outils, du savoir grâce à sa veille. Si il est bon, le CM sera également un véritable vecteur de communication interne.

4. Qu’il soit en alternance ou pas, le CM doit convaincre (hypocrite ?)

Le rôle d’un community manager est aussi de porter la bonne parole, de convaincre et impliquer ses collègues, y compris et surtout ceux ne percevant pas l’intérêt des réseaux sociaux pour l’entreprise. Il doit donc avoir le sens de la pédagogie et être capable de rendre compte de l’impact de son action. Le CM a besoin des idées de tous les collaborateurs. Pour réussir sa mission il devra donc convaincre et créer une réelle émulation.

Pour porter les valeurs de nos entreprises et animer nos communautés, nous devons être à l’écoute de tous ceux qui nous entourent: la société d’aujourd’hui et de demain, nos boss, tous les collaborateurs de l’entreprise, les concurrents, les experts et influenceurs, nos communautés web et… nos profs ! Donc si toi aussi tu es un jongleur agile avec un cerveau « éponge » et de très grandes oreilles, n’hésite pas à prendre le train pour Alençon et à te lancer dans l’aventure de l’alternance ;)

Retrouvez vos répliques de film préférées et ajoutez-en: Cultcut.com